• Poème

    Cœur semblable au tien

    Sur la mer, je voguerai.
    En songeant à toi, voyageur
    Les vagues bercent mon cœur.
    Mon cœur crie de douleur.
    Pour cette femme amoureuse
    Vie une liaison dangereuse
    Tes yeux représentent ma sphère lumineuse.
    Plus beau qu'un bouquet de fleurs sauvages
    Le corps exalte sur les vagues.
    Quand nos regards se croisent
    À la rencontre, nos âmes unissent.
    Se mêle à la couleur flamboyante,
    Quand tu me fais rêver
    Quand le soleil se lèveras
    Toi la clé de mon univers
    Qui se traduire en un seul vers,
    J'empêcherai le vent de courir.
    La fleur solitaire de mourir,
    L'oiseau aérien si prodigieux
    De voler, par de là les cieux
    Même, par amour mon cœur,
    Et mon corps s'en flamme.
    Ôte ce qu'il y a dans mon âme.
    Personne ne m'empêchera pas te dire : « Je t'aime ».
    Et mon fait révéler la passion
    Celui dont je préfère cette adoration,
    L'esprit s'allège à l'arôme cuivré.
    Tes lèvres sont mon joyau doré.
    Le bonheur s'envolera au vent.
    Qui sans cesse, en ce moment,
    C'est d'être honnête dans la vie.
    C'est éventuellement un bonheur de survie.
    Le poète sombre dans le désespoir.
    Tes cheveux sont des épis dorés.
    Ton visage est un champ de blé.
    Et Bien plus doux, qu'un d'uvée.
    Toi qui émets tant de volupté.
    Je veux que tout moment, tu sois à mes côtés.
    Tu me dis de ne pas pleurer et de plus penser.
    Je te promets que je vais essayer.

    Auteur Françoise Le Vaillant

    « PoèmePoème »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :